Pourquoi faire construire une maison bioclimatique ?

Vu le changement climatique actuel, le gouvernement invite les citoyens à adopter des solutions qui impactent peu sur la planète. La construction d’une maison bioclimatique est saine et plus confortable. Qu’est-ce que c’est au juste ?

Qu’est-ce qu’on entend par maison bioclimatique ?

La maison bioclimatique est construite dans le respect de la nature. Tous les aspects ont en effet fait l’objet d’une étude approfondie dans le but d’optimiser l’utilisation des ressources naturelles et d’avoir un bâtiment peu polluant et plus performant. Le niveau d’isolation est un facteur clé pour construire une maison bbc ou maison basse consommation. Le bâti est en général conçu à partir de matériau d’origine naturelle offrant un excellent indice d’isolation à l’instar du chanvre, du bois, de la terre ou de la brique. La toiture en revanche est faite en paille ou en ouate de cellulose. En revanche, les ouvertures vitrées sont équipées d’un double ou d’un triple vitrage garantissant une bonne isolation thermique et acoustique. Une maison bioclimatique plain pied est également une maison écologique. Pour chauffer l’intérieur, les constructeurs utilisent principalement des ressources naturelles telles que le bois ou le soleil. La construction bioclimatique requiert en effet l’usage d’une énergie verte afin de réduire l’empreinte écologique. Dans cette catégorie, on retrouve la maison passive qui est capable de produire elle-même la quantité d’énergie dont elle a besoin pour fonctionner.

Quel est l’intérêt d’opter pour une maison bioclimatique ?

La maison bioclimatique écologique est avant tout une solution plus saine. C’est d’ailleurs la solution à privilégier pour les personnes qui souffrent d’allergie, de problèmes cardiaques et respiratoires. Grâce à son air intérieur dépollué, la résidence permet de préserver la santé des occupants. En plus de cela, elle offre plus de confort en limitant les ponts thermiques. Par ailleurs, c’est aussi une maison économique. Même si l’investissement de départ est plus important, sur le long terme, elle permet de faire de belles économies en consommant jusqu’à 5 fois moins d’énergie. La facture d’électricité sera donc réduite. Aussi, ces bâtiments sont orientés vers le Sud. Le besoin en chauffage et en éclairage sera donc optimisé. En cas de revente, la valeur sera aussi plus élevée par rapport à celle d’une maison traditionnelle. C’est d’ailleurs un argument de taille que vous pouvez utiliser pour justifier un coût plus important. Le budget est insuffisant ? Des aides publiques et privées existent pour alléger les dépenses. On peut citer entre autres les primes énergies, le prêt à taux zéro et bien d’autres encore.

Quelles sont les règles de base pour construire une maison bioclimatique ?

Une étude du projet est indispensable avant de faire construire une maison écologique. A priori, effectuez une étude du terrain : est-il nécessaire de prévoir des travaux de terrassement ? Où implanter la maison ? Pour faire le bon choix, il faut prendre en compte le climat dans votre ville, les zones de bruits et les différentes possibilités d’orientation. L’idéal, c’est d’orienter les ouvertures entre le sud-sud-est et le sud-sud-ouest. En outre, vérifiez l’isolation globale pour préserver votre confort en hiver et en été. Il est fortement recommandé d’appliquer des produits isolants sur la toiture, le plancher, les murs. Cela permet de réduire la consommation énergétique et d’éviter les sensations de froid à l’intérieur. Pour profiter d’une ventilation naturelle, multipliez les baies vitrées. Cela permet en même temps de diminuer les besoins en éclairage. Par contre, pour limiter l’échauffement du vitrage, utilisez des stores ou des volets. L’augmentation du débit de la ventilation mécanique peut aussi être une bonne alternative pour rester au frais la nuit pendant l’été. Pour finir, la volumétrie aura une répercussion sur la consommation. Les bâtiments sous forme de cube par exemple peuvent vous faire économiser jusqu’à 5%.

Les diagnostics obligatoires avant la démolition d’un bâtiment : tout savoir avant de se lancer
Un professionnel du bâtiment doit-il souscrire une assurance de responsabilité décennale ?