Comment éviter la condensation et les moisissures ? Dites adieu aux champignons !

De nombreuses activités quotidiennes peuvent engendrer la formation de moisissures et champignons. Celles-ci augmentent de manière significative l’humidité de l’air ambiant. Avec les autres sources d’humidité comme l’infiltration des eaux de pluie, les dégâts peuvent devenir plus graves. Cela représente non seulement une menace pour la santé des occupants mais aussi pour le logement. En effet, si la condensation n’est pas maîtrisée à temps, il n’est pas impossible que le bâti ne soit plus habitable. Pour combattre ce phénomène, pensez à retenir et appliquer ces quelques conseils. 

Conseil n°1 : aérer quotidiennement les pièces

Pour éviter la condensation et les moisissures, la première chose à faire est de prendre le temps d’aérer quotidiennement toutes les pièces de la maison. Dix à quinze minutes suffisent pour évacuer l’humidité et assainir l’air. Si une des pièces ne possède aucune fenêtre, il est indispensable de trouver un moyen de la ventiler. Il est notamment possible d’utiliser un appareil de ventilation. De nombreux sites et magasins en proposent. Certains modèles sont relativement accessibles en termes de prix. Il est cependant important de noter qu’en période hivernale, pour éviter de dépenser trop d’énergie, aérer la maison au-delà des dix minutes n’est pas conseillé.

Conseil n°2 : nettoyer les bouches d’aération

Toujours dans cette optique de ventiler correctement les pièces, il est fortement recommandé de nettoyer régulièrement les bouches d’aération. Si vous ne le faites pas, elles vont finir par s’encrasser. L’humidité ainsi que les vapeurs vont rester dans la maison, ce qui ne fera qu’accentuer le phénomène de condensation.

Pour éviter la condensation et les moisissures et ainsi limiter l’apparition des champignons, vous avez donc tout intérêt à effectuer cette tâche dans les règles de l’art. Si vous ne saviez pas comment faire, de nombreux tutoriels sont disponibles sur internet. Il vous est également possible de demander des conseils sur des plateformes spécialisées ou des portails web. Des particuliers et professionnels se feront un plaisir de vous aider à combattre les champignons dus à la condensation.

Conseil n°3 : réparer les fuites d’eau 

Pour limiter l’humidité et éviter la condensation et les moisissures, il est important de réparer les fuites d’eau. Dès que vous remarquez une fuite, pensez à trouver la source et régler le problème. De plus, comme les dégâts des eaux ne sont pas toujours repérés à temps puisqu’ils commencent par de petites incisions dans les murs ou de petites tâches, le résultat peut être catastrophique. Pour combattre la formation des champignons, contacter un plombier ou un professionnel spécialisé dès l’apparition d’un problème est indispensable. S’il s’agit d’une fuite que vous pouvez réparer vous-même, n’hésitez pas à le faire aussitôt que possible. Cela vous permettra de limiter au maximum les dégâts que peuvent engendrer de telles situations.

Tous nos conseils pour lutter contre l’humidité dans votre logement
Que faire en cas de diagnostic plomb positif ?